Pass Nordique                

 

SPANCLe Service Public d'Assainissement Non Collectif

 

Rubriques : 

1 - Qu'est ce que le Spanc ?

2 - Marché public de vidange

3 - Les controles du Spanc

4 - Les filières agréées

5 - Foire aux questions

  

 

 

 

 

Essentielle à notre survie, l’eau fait partie de notre environnement naturel : elle constitue 65% de notre corps et recouvre 70% de la planète.
Avec le changement climatique, les périodes de sécheresse sont de plus en plus longues et de plus en plus marquées. Les précipitations se concentrent durant l’automne et l’hiver et laissent de grandes périodes où les sols sont asséchés. Le changement climatique a également un impact important sur la concentration de la pollution dans l’eau.
Depuis 1950, le volume d’eau douce disponible dans le monde se raréfie : il passe de 17 000 m3 par habitant en à 5100 m3 en 2020.
Les ressources en eau liquide réduisent, mais pas notre consommation : en moyenne, nous consommons chaque jour 150 litres d’eau potable par personne.


Garantir une eau de bonne qualité et préserver cette ressource, c’est le rôle du service d’assainissement non collectif. Les contrôles effectués par le SPANC n’ont qu’un but : rejeter des eaux propres et saines dans la nature.
Les installations d’assainissement non collectif traitent l’ensemble des eaux usées d’une habitation, qui comprennent les eaux vannes (eaux des toilettes) et les eaux grises (douche, lave-vaisselle, machine à laver…). Ces eaux peuvent contenir des micro-organismes pathogènes et des matières polluantes. Elles peuvent donc être la cause de nuisances environnementales et de risques sanitaires importants.


L'assainissement des eaux usées est primordial, voire même indispensable sur notre territoire car nos sols karstiques sont en incapacité d'épurer naturellement nos eaux usées. Afin de préserver la qualité de notre ressource en eau (sources, lacs souterrains et rivières), les habitations isolées doivent mettre en place une filière d'assainissement autonome complète (prétraitement et traitement de l'ensemble des eaux usées).

Sur le territoire de la Communauté de communes Haut Jura Saint-Claude, on comptabilise 2000 installations d'assainissement non collectif pour un taux de conformité de l'ordre de 30 %.

 

Depuis le 1er janvier 2011, la Communauté de Communes Haut-Jura Saint-Claude possède son SPANC qui a pour missions :

  • De contrôler le bon fonctionnement par une surveillance régulière des installations existantes.
  • De conseiller les particuliers sur les démarches à suivre pour entreprendre, réhabiliter ou entretenir leur dispositif d'assainissement
  • La gestion des prestations de vidange sur le territoire : programmation de tournées par un prestataire de service unique, de manière à réduire les coûts pour les usagers (information ci-dessous).

 

Une technicienne est là pour mener à bien ce service :

 

 

Mme Virginie LEGRAND

    Technicienne SPANC

     Secrétariat : 03.84.45.89.00

      Mail : spanc@hautjurasaintclaude.fr

 


 

MARCHE PUBLIC DE VIDANGE  

Un bon moyen de prolonger la durée de vie de son assainissement tout en protégeant l'environnement 

  
 
Un bon entretien des dispositifs d’assainissement non collectif et une bonne utilisation permettent de prolonger leur durée de vie.
La Communauté de Communes Haut Jura Saint-Claude a choisi de proposer un service de vidange des fosses et des micro-stations ouvert à tous les propriétaires ou locataires d'une installation d'assainissement autonome.
Le recours à ce service n’est pas obligatoire, mais la collectivité a fait ce choix afin de proposer des tarifs attractifs par le biais de regroupements.
Par contre, pour être en conformité avec la loi, cette vidange doit-être obligatoirement réalisée par une entreprise agréée qui garantit que les matières de vidange soient retraitées en station d’épuration.  
 
Suite un nouvel appel d'offre en décembre 2019, c'est la société SARP Centre Est ( www.sarp-centreest.fr ) qui est le prestataire du marché public pour la période 2020-2024. 

 

 

 

Pour en bénéficier : 

Merci de retourner la "convention de vidange" ci-dessous, remplie et signée, au service SPANC (par mail ou par courrier).
Les informations importantes à communiquer sont :
  • Adresse exacte de la vidange
  • Adresse de facturation (si différente de l’adresse de vidange)
  • Nom de la personne à contacter pour la prise de rendez-vous avec son numéro de téléphone portable
  • Le type d’ouvrage à vidanger et son volume, ainsi que les autres actions à effectuer (nettoyage drains, nettoyage bac à graisse…)
  • Toutes remarques pouvant être utiles au prestataire : route d’accès difficile (prendre petit camion) ou rajout de longueur de tuyau si le camion est obligé de se garer loin des ouvrages à nettoyer (camion déjà équipé de 40 mètres de tuyau),…  
 
Deux prestations sont proposées :
  • Vidange en tournée (quand le prestataire à au moins 6 installations ou 8 m3 à vidanger)
  • Vidange en urgence (intervention dans 3 jours). 

 

Dès réception de la convention de vidange et des informations demandées, la demande sera envoyée à l’entreprise SARP Centre Est. C’est ensuite l’entreprise qui se charge de prendre rendez-vous avec l'usager.  

 

CONVENTION DE VIDANGE  MONTANT DES PRESTATIONS DE VIDANGE DU MARCHE PUBLIC   RAPPEL ENTRETIEN

 

AUTRES VIDANGEURS DU TERRITOIRE

 


LES CONTRÔLES DU SPANC

 

Le coût des contrôles du SPANC peut faire l’objet d’incompréhension de la part des usagers, mais il faut comprendre qu’ils sont indispensables et régis par la loi française. La loi sur l’eau de décembre 2006 impose que les installations soient contrôlées par les SPANC, afin de voir si elles sont aux normes mais surtout de vérifier qu’il n’y ait pas de risques sanitaires ou environnementaux.

Le financement du SPANC est assuré par la redevance d’assainissement que paient les usagers. Il ne s’agit ni d’un impôt, ni d’une taxe mais d’une contribution au service rendu.
Les contrôles assurés par le SPANC sur les systèmes d’assainissements non-collectifs, obligatoires tous les 7 ans, reviennent à 110€. Sur 7 ans, cela fait donc 16€ par an.
Les budgets d’eau et d’assainissement sont tous des budgets particuliers.
Le budget SPANC doit être l’équilibre entre les recettes (contrôles réalisés) et les dépenses (charges de personnel) et ne peuvent être abondé par le budget général de l’intercommunalité.
Le SPANC doit répertorier toutes les installations, protéger les ressources d’eau potable, les zones de baignade et aider à la réduction des pollutions diffuses ; il est également indispensable lors des ventes immobilières ou des dépôts de permis de construire.
Seules les redevances des usagers d’assainissement autonome alimentent le budget du service et cela, sans aucune subvention.

 

Ces missions

La procédure

 

Les documents et

la redevance associés

 

VENTE IMMOBILIERE

 

Diagnostic des installations d'assainissement non collectif

Prendre rendez-vous avec la technicienne SPANC par mail

Mail : spanc@hautjurasaintclaude.fr

Ou par téléphone au 03.84.45.89.00, les lundis et mercredis matin de 8h30 à 12h30

 

Informations à communiquer :

  • Nom et coordonnées du propriétaire du bien en vente
  • Adresse de l'habitation en vente

 

En cas de demande de demande de Diagnostic de la filière d'assainissement autonome dans le cadre d'une vente immobilière, il est indispensable de remplir, signer et retourner cette "Demande de diagnostic immobilier"  en amont du rendez-vous.

CONCEPTION / REALISATION

d'une filière d'assainissement autonome :

 

  • Aider au choix de la filière, à son dimensionnement et son  emplacement par rapport à la réglementation.

 

  • Contrôler les travaux : application des normes en vigueur, vérification du bon fonctionnement après mise en route, rappel de l'entretien.

 

Ces contrôles donnent lieu à des documents officiels garantissant la conformité de votre assainissement non collectif.  

 Dans le cadre :

  • d'un permis de construire
  • d'une réhabilitation (spontanée ou par obligation de travaux)

 

1.) Remplir, signer et retourner la "Fiche de demande d'installation" (téléchargeable sur ce lien) au SPANC avec les documents suivants :

  • une copie du devis de l'entrepreneur,
  • un plan d'implantation de la filière par rapport à l'habitaion
  • une copie de l'étude de sol si elle est présente.

Selon les informations fournies et la connaissance du terrain, une visite sur place pourra être demandée.

Après traitement de votre demande, le SPANC vous retournera un document vous donnant son avis (favorable ou non favorable,  accompagné de prescripions techniques)

 Remarque : c'est ce document qu'il faudra joindre à votre Permis de construire.

 

2.) Au moment des travaux, vous devrez contacter le SPANC par mail , au moins trois jours avant le début des travaux, afin qu'il effectue une visite de terrain avant remblaiement pour valider votre assainissement.

Après visite, le SPANC vous retournera un document validant la conformité des travaux et reprenant le plan de l'installation, ainsi que  son entretien.

  •  300 euros TTC le "Pack Conception/Réalisation"(payable dès la conception)

 

LE CONTRÔLE DE BON FONCTIONNEMENT

 

Il permet de vérifier le bon entretien des installations d'assainissement et de donner des conseils techniques sur leur utilisation afin de prolonger leur durée de vie.

La Communauté de Communes Haut-Jura Saint-Claude a fixé la périodicité de ces contrôles à 7 ans.

Pour une meilleure équitée du service, la Communauté de Communes Haut Jura Saint-Claude réalise ces contrôles commune par commune.

 Quand votre commune sera concernée par ces contrôles, le SPANC prendra rendez-vous avec vous, selon vos disponibilités pour une visite de l'installation.

Cette visite donnera lieu à un rapport qui pourra servir comme diagnostic pour vente immobilière pendant 3 ans.

  •  110 euros TTC le contrôle de bon fonctionnement

 

 

TARIFS DES REDEVANCES SPANC 2021   REGLEMENT SPANC (Délibération en Bureau communautaire du 21/07/2021)  

 

Liste ENTREPRENEURS Assainissement Non Collectif  BUREAUX D'ETUDE D'ANC DU TERRITOIRE

 


INFORMATIONS TECHNIQUES

SUR LES DIFFÉRENTES FILIÈRES AGRÉÉES

 

 

 

 


FOIRE AUX QUESTIONS

 

Ces informations vous aideront à mieux comprendre le fonctionnement du SPANC.
 

Un regard général sur le SPANC...

Puis-je me soustraire au contrôle de l’assainissement non collectif ?
Non, car les contrôles effectués par le SPANC sont une obligation que la loi impose aux collectivités et qui s’applique aux particuliers.

- Comment est calculé le montant de la redevance d’assainissement non collectif ? Qui concerne-t-elle ?
Le SPANC doit être géré comme un Service Public à caractère Industriel et Commercial. Les usagers d’une installation d’assainissement non collectif doivent donc payer une redevance destinée à financer les charges du SPANC.
La redevance est dédiée aux charges qui concernent les contrôles effectués par le SPANC (contrôle de conception, contrôle de réalisation, de bon fonctionnement). 

- Y a-t-il une fréquence obligatoire pour vidanger mon système d’assainissement non collectif ?
En moyenne, les fosses septiques et les fosses toutes eaux doivent faire l’objet de vidange tous les 4 à 8 ans. Toutefois, cela dépend de leur utilisation et de la technique utilisée. La hauteur de boue ne doit pas dépasser 50% du volume utile de la fosse. Pour certains dispositifs de traitement agréés, elle ne doit pas dépasser 30% (les filière de type microstations).

ATTENTION : Pensez à toujours remettre en eau claire votre fosse ou micro-station après la vidange.

- Quel est le délai imparti pour procéder à la réhabilitation de mon installation d’assainissement non collectif défectueuse ?
La loi Grenelle de 2010 impose la remise aux normes d’un système d’assainissement non collectif sous 4 ans après le contrôle de celui-ci met en évidence un risque sanitaire ou environnemental. Cependant, un délai inférieur à 4 ans peut être fixé si le risque sanitaire ou environnemental est trop élevé. 

- Combien coûte une installation ?
Le coût d’une installation dépend de plusieurs facteurs. Il est plus ou moins important s’il faut faire réaliser une étude de sol, varie en fonction de la filière choisie, des subventions que l’on peut obtenir… Il peut s’élever de 6000€ à plus de 15 000€; à quoi il faut rajouter à terme, les vidanges, l’entretien, les éventuelles réparations et les différentes redevances du SPANC.
C’est pourquoi il est utile de pouvoir être conseillé par le SPANC sur les différentes solutions qui existent (consommation d’énergie électrique pour certains systèmes, fréquence de contrôle et de vidanges…).

- Quel est le rôle de l’Eco-prêt à taux zéro ? Qui peut en bénéficier ?
L’Eco-prêt à taux zéro finance les travaux de rénovation énergétique des logements.
Il finance des travaux permettant la réhabilitation des systèmes d’ANC (les habitations neuves ne sont pas éligibles) par des dispositifs ne consommant pas d’énergie.
- Ce prêt concerne les propriétaires occupant, ou les propriétaires louant ou s'engageant à louer leur logement.
- Les copropriétaires (et non le syndicat de copropriétaires) occupant ou bailleur, pour financer la quote-part (part que chacun doit payer ou recevoir dans la répartition d'une somme de travaux d'intérêt collectif réalisés sur les parties privatives).

- Quel est le montant de l’Eco-prêt à taux zéro spécifique ANC? Que finance-t-il?
Le montant de l’Eco-Pret est plafonné à 10 000€.

Il permet de financer :
• la fourniture et la pose des installations ne consommant pas d’énergie
• les frais de maîtrise d’œuvre (architecte, bureau d’étude...)
• les frais d’assurance
• les travaux induits indissociables (les éventuels travaux de terrassement nécessaire à l’exécution des travaux, les éventuels travaux d’adaptation des réseaux extérieurs d’évacuation des eaux usées brutes, les éventuels travaux de remise en état suite à la dégradation due aux travaux, les éventuelles modification ou installation de systèmes de ventilation statique extérieure permettant d’assurer l’aération des dispositifs de l’installation)

- Quelle est la différence entre une fosse septique et une fosse « toutes eaux » ?
Une fosse septique n’est réservé qu’au pré-traitement des eaux vannes, alors qu’une fosse toutes eaux permet de traiter l’ensemble des eaux usées, qui comprend également les eaux grises (machine à laver, douche, lave-vaisselle…) et est composée d'un coude plongeant en entrée et d'un préfiltre intégré en sortie.

- J’ai acheté une maison qui n’a pas d’installation conforme et suis obligé de faire faire des travaux dans un délai d’un an. Suis-je tenu de réaliser ces travaux, qui ont un coût considérable ?
En cas de vente, le vendeur se doit de fournir un document certifiant qu’un contrôle a été réalisé par le SPANC et datant de moins de 3 ans. Ce document est à remettre à l’acquéreur de l’habitation avant la signature de l’acte de vente. Si la filière d'assainissement est "Non-Conforme", l'acheteur du bien aura 1 an pour remettre aux normes la filière d'assainissement non collectif. Il convient alors d'estimer le cout de cette remise aux normes (devis auprès d'entrepreneurs) et négocier d'autant le prix de vente de l'habitation.

- En cas de vente de mon habitation, suis-je obligé de faire réaliser un diagnostic sur ma filière d’assainissement ?
Oui, un document de contrôle des installations d’assainissement non collectif doit être remis à l’acquéreur du bien immobilier lors de la signature du compromis de vente. Un rapport de contrôle a une validité de 3 ans.

 

  

Les contrôles de bon fonctionnement (CBF) 

- Pourquoi le CBF est-il obligatoire ? Quel est son rôle ?

Le contrôle de bon fonctionnement est obligatoire car il permet de repérer d’éventuels risques sanitaires ou environnementaux que peuvent générer les rejets d’eaux usées domestiques. Il permet également à l’usager de pouvoir être conseillé pour garantir le bon fonctionnement et la longévité de son système d’assainissement. Ces contrôles sont essentiels pour préserver la planète et la santé de tous.
 

- Qui réalise les CBF ? Combien de temps dure le rendez-vous ?

Les CBF sont réalisés par l’entreprise PB assainissement, localisée à la Chailleuse. La durée du contrôle peut dépendre de l’accessibilité du système ou des conditions météorologiques. Il peut varier entre 30 minutes et une heure.
 

- A quelle fréquence les systèmes d’assainissement non collectifs doivent-ils faire l’objet d’un contrôle de bon fonctionnement?

La loi Notre de 2015 impose un contrôle des systèmes d’assainissement non collectif tous les 4 à 10 ans. La communauté de communes Haut-Jura Saint-Claude a fixé la périodicité de ces contrôles à 7 ans.
 

- Un système d’assainissement non collectif non contrôlé peut-il nuire à l’environnement ?

Oui. Par exemple, une fuite dans le système d’assainissement peut conduire à une pollution sévère d’un milieu aquatique, quel qu’il soit, engendrant une perte écologique et environnementale considérable. Avec le petit et le grand cycle de l’eau, des éléments polluants peuvent altérer la qualité de l’eau à différents endroits de captation : sources, lieux de baignade, fontaines…
 

- Pourquoi le prix d’un CBF est-il fixé à 110€ ?

Les budgets liés à l’eau sont tous des budgets particuliers, c’est-à-dire qu’ils doivent être à l’équilibre entre les recettes (les contrôles réalisés) et les dépenses (charges de personnel). Le SPANC est un service public totalement financé par ses usagers.  
 

- Pourquoi doit-on payer une charge de 50€ si nous ne sommes pas présents à notre domicile ?

Cela permet au technicien de payer ses frais de déplacement, et d’assurer la présence de l’usager pour ne pas lui occasionner une perte d’argent ou d’organisation. 
 
 

 

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES
HAUT-JURA SAINT-CLAUDE

 

13 bis, Boulevard de la République

CS 60013

39200 Saint-Claude

Tel. 03.84.45.89.00

Email : contact@hautjurasaintclaude.fr

 

Horaires :

Du lundi au vendredi : 8h30-12h00 / 13h30-17h30

 

SUIVEZ-NOUS

 


 

 

 

 

 

 

 

© 2017-2022 Communautés de communes Haut-Jura Saint-Claude