Réseau de santé

 

 RELAIS DE SANTÉ DES HAUTES-COMBES


Accompagner les professionnels de santé dans l’amélioration de leurs conditions de travail et pérenniser l’accès aux soins pour les habitants du territoire : c’était le double enjeu de la communauté de communes et des professionnels de santé à travers ce projet.

 

Le Relais Santé des Hautes-Combes à la Pesse, inauguré le 16 décembre 2016, favorise le maintien à domicile des personnes âgées, la prise en charge des urgences en ruralité, sur un territoire aux contraintes montagnardes et hivernales…

 

Depuis l'ouverture, le bâtiment de 223m2 conçu par Philippe Lahu (Archi & Design), a accueilli de nouveaux occupants : Stéphanie Lescure (psychologue) et Vanessa Kohut (masseur, kinésithérapeute, ostéopathe) ont rejoint Benoît Colin et Anne-Sophie Pin (médecins), Fernande Husson, Gilles Letondeur et Monique Lora-Ronco (infirmiers à domicile).
L'équipe sera complétée par une sage-femme en 2017.

 


 MAISON DE SANTÉ DU LIZON


 

Maison de santé du Lizon

Le projet de maison de santé du Plateau du Lizon porté initialement par la commune, a été repris par la communauté de communes en 2013. Le chantier démarré en juin 2015 s’est achevé à l’été 2016. 
L’objectif : concentrer l’ensemble de l’offre de santé sur un même lieu, proche du centre du village de Saint-Lupicin : médecins, kinésithérapeutes, infirmières, podologue, diététicienne, psychologue etc.

 

  

La Maison de Santé, conçue par l’architecte Thierry Barreau et assurée par des entreprises locales, est recouverte d’un toit végétalisé. Le bâtiment de 421m2 accueille depuis le 12 septembre 2016 Bruno Lecoq et Thierry Troupel (médecins), Madeleine Galland-Perrier et Justine Lambert (masseurs-kinésithérapeutes), Nadège Rossi (diététicienne), Clément Granger (podologue), Pauline Millet et Laurie Mayet (psychologues), et depuis le 20 octobre, le cabinet d’infirmières.

 

Les professionnels travaillent ensemble depuis 2008, date à laquelle ils ont commencé à plancher sur le projet de santé de ce territoire de 5000 habitants, et chaque médecin dispose de son propre cabinet.
Un troisième cabinet permettra d’accueillir un nouveau praticien, dont l’arrivée pourrait être imaginée en synergie avec le Centre du Haut-de-Versac. Une salle polyvalente a également été́ prévue, pour des séances d’éducation thérapeutique, des formations, l’accueil de stagiaires...


 MAISON DE SANTÉ DE SAINT-CLAUDE


Troisième opération structurant l’offre de soins de jour du territoire, l’implantation de la maison de santé de Saint-Claude a nécessité la recherche active d’un lieu adapté aux contraintes propres à l’agglomération sanclaudienne. 

Maïa Rabinovitch, programmiste au cabinet d’études SA17, a été missionnée par la communauté de communes Haut-Jura Saint-Claude pour analyser trois emplacements potentiels, tenant compte des besoins exprimés par les professionnels de santé. Trois sites ont été étudiés : le collège Rosset, le pôle de services du Tomachon et l’emplacement libéré par la démolition de l’ancien garage Ford situé rue Carnot.
Les deux premiers emplacements ont été abandonnés car ils ne répondaient pas aux besoins des médecins, tandis qu’une quatrième option voyait le jour à la demande de la ville de Saint-Claude, dans les locaux du collège de la Maîtrise.

 

Le choix s’est fait lors du conseil communautaire du 18 juillet 2016. L’implantation sur la friche Ford a recueilli 27 voix contre 5 pour le collège de la Maîtrise, 5 conseillers s’étant abstenus.

L’estimation du coût des deux projets était sensiblement similaire : 4,172 millions euros HT pour le Collège de la Maîtrise, et 4,375 millions euros HT pour la friche Ford. Classé zone de revitalisation, le quartier de Chabot permet d’obtenir un subventionnement conséquent pour une implantation sur ce secteur.
Le collège de la Maîtrise présentait l’avantage de la centralité mais également l’incertitude liée à la rénovation de l’ancien, et la complexité d’un agencement sur deux bâtiments non reliés.
La friche Ford est certes plus éloignée du centre-ville mais tous les patients ne viennent pas uniquement de Saint-Claude et la zone d’attractivité de la future maison de santé s’étend au-delà, entre autres aux communes voisines. Par ce choix, la Communauté de communes a eu l’opportunité de valoriser une friche industrielle située en entrée de ville, dont elle possède la maîtrise foncière, et sur laquelle pourra être construit un équipement sur mesure.

 

 

Les pré-recquis pour le choix de l’implantation de la Maison de Santé
Le stationnement :

50 places pour la patientèle et les praticiens.
Surfaces : 1200m² minimum.
Délais de livraison : rapides.

 

 

Une équipe d’assistance à maîtrise d’ouvrage a été missionnée. Le choix s’est porté sur un groupement entre la SEMCODA (Société d’Economie Mixte de Construction du Département de l’Ain) et le cabinet d’architecte SA17. Son rôle sera de préparer la consultation pour le choix du maître d’œuvre, organiser le concours de maîtrise d’œuvre et assurer son suivi.


 PÔLE DE SERVICES DU TOMACHON


Les travaux engagés sur les anciens locaux de la Chambre de commerce et d’industrie, acquis en 2015 par la communauté de communes, ont permis l’installation rapide du Centre de l’œil, au premier semestre 2016, sur une surface de 222 m².

 

L’ouverture est intervenue le 17 mai et l’inauguration a eu lieu lundi 20 juin 2016.

 

Le Centre de l’œil assure des consultations, urgences, bilans et suivis post-opératoires. Le cabinet accueille onze personnes : une responsable de centre, un médecin (le Dr Combes, de Saint-Claude), quatre assistants ophtalmologiques, trois secrétaires et deux personnes à l’accueil téléphonique. Le patient suit un parcours balisé pour une prise en charge rapide : accueil par une secrétaire médicale, passage en salle d’attente, suivi informatique, prise en charge par un assistant pour des prises de mesures, rencontre avec le médecin.

 

SMAAHJ

11, rue du Miroir

39200 SAINT-CLAUDE

Tel. : 03 84 45 08 26


  

 Les Cantous

« Neuf cantou sont situés dans le Haut Jura sur les communes de Longchaumois (cantou des Jardins), Molinges (cantou de la Vallée de la Bienne), Septmoncel (cantou des Saphirs), Les Bouchoux (cantou des Bouchoux), Saint-Claude (cantou de la Pomme d’Or, cantou Auguste Lançon 1 et cantou Auguste Lançon 2), Lavans les Saint-Claude (cantou du Lizon), Bois d’Amont (cantou du Risoux).

 

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES
HAUT-JURA SAINT-CLAUDE

 

13 bis, boulevard de la République

CS 60013

39206 Saint-Claude

Tel. 03.84.45.89.00

Fax. 03.84.45.88.90

Email : contact@hautjurasaintclaude.fr

 

Horaires :

Du lundi au vendredi : 8h30-12h / 13h30-17h30

 

 

 

© 2017-2018 Communautés de communes Haut-Jura Saint-Claude
Réalisation : Jordel Médias Agence Web